Mots-clés

, , , , , ,

988253_10151774545382008_1493733950_n

LA MINUTE MARTIALE du 30/03/2015
J comme Ji(u)tsu

Vous l’avez sans doute remarqué : pour un même art martial il existe parfois plusieurs écritures possibles ou plusieurs manières de le prononcer. Tai Chi Chuan s’écrit aussi Tai Ji Quan et le Kung Fu, Gongfu. Tout dépend du mode de transcription utilisé. Passer des sinogrammes ou de l’écriture kanji japonaise à l’alphabet latin n’est pas chose aisée. Il existe plusieurs manières de s’y prendre.

Parfois ce n’est même pas lié au choix de telle ou telle méthode, c’est tout simplement une erreur… liée à une mauvaise prononciation par les occidentaux ! Pour les termes chinois nous avons été influencés par notre contact avec les ports commerciaux de Shanghai et de Hong Kong notamment. Les accents ou dialectes locaux nous ont amené à pas mal d’erreurs de traduction. L’erreur s’applique aussi au domaine culinaire puisqu’il n’y a pas un seul chinois qui se reconnaît dans les restos chinois d’ici. Le riz cantonais est inconnu des chinois, en dehors des… Cantonnais. Il y a donc eu pas mal d’erreurs de transcriptions dans le transfert d’un continent à l’autre.

C’est le cas pour le terme « jitsu » utilisé pour désigner le Ju Jitsu ou le Tai Jitsu. Car si l’on transcrit correctement le mot japonais signifiant « technique, art, moyen » en français on obtient… « jutsu » !

Ainsi si vous êtes pratiquant de Ju Jitsu ou de Tai Jitsu sachez que votre art martial devrait en réalité s’appeler Ju Jutsu ou Tai Jutsu, Jitsu signifiant « vérité, réalité, sincérité » !

Article originellement paru sur le FB du club de Karaté TaïJitsu de Leers

Publicités