Mots-clefs

, , , , , , , , ,

988253_10151774545382008_1493733950_n

LA MINUTE MARTIALE du 04/04/2015
T comme Tendinite

Voilà une pathologie endémique chez le sportif : la tendinite. Passé la trentaine, la plupart des sportifs sont passés par là. Beaucoup d’entre eux y restent bloqués car la tendinite réapparaît très souvent. Raisonnons un peu, cherchons quelques solutions tout en restant modestes face à la complexité du problème…

D’abord tous les mots qui se terminent en « ite » (enfin presque tous) désignent une inflammation. La cellulite par exemple. En l’occurrence on qualifie l’inflammation d’un tendon de « tendinite ». En y regardant d’un peu plus près, on s’aperçoit que lorsqu’une douleur devient chronique, la médecine a tendance à lui attribuer le qualificatif très large de « tendinite ». Terme qui, pour le coup, désigne quelque chose de très flou !

La base est néanmoins commune : c’est l’inflammation. Ou plus précisément un emballement du processus inflammatoire. Car notre corps est très régulièrement soumis à des inflammations et il les règle très bien la plupart du temps. Comme après un entraînement sportif : votre corps est complètement enflammé. Il récupère de lui même. Parfois il y a emballement et le corps ne s’arrête plus de flamber.

Commençons par ce qu’il ne faut pas ou plus faire. Il va vous falloir réduire sérieusement tout ce qui acidifie votre corps et le limite dans sa capacité à récupérer : la viande rouge ou le fromage notamment. La pire des solutions ? Utiliser un anti-inflammatoire. Peut être allez vous régler son compte à la douleur un temps. Elle reviendra de toutes façons si vous vous entraînez. C’est comme utiliser une bombe atomique pour débusquer un groupe de preneurs d’otage en plein centre ville. Trop de dégâts collatéraux par rapport aux bénéfices. Remettons-y un peu de logique : si votre corps ne peut pas régler une petite inflammation localisée c’est qu’il est globalement enflammé, submergé ! Il ne sait plus où donner de la tête et dégomme tout ce qui bouge.

Donc si votre tendinite est devenue chronique ou si vous en avez à plusieurs endroits, le constat est simple : vous êtes enflammé de l’intérieur. Il faut doucement faire redescendre la température. D’habitude votre corps le fait très bien tout seul, là il a juste besoin d’un petit coup de pouce, pas d’une bombe atomique. Dès que votre corps sera globalement alcalinisé, il règlera de lui-même la tendinite. La base c’est donc de manger plein de légumes et de fruits. Ca peut néanmoins ne pas suffire.

Voilà quelques remèdes testés et éprouvés, à la condition que vous ne mangiez pas n’importe quoi et que vous buviez suffisamment. Le principe : alcaliniser massivement le corps et désenflammer progressivement :
– Citron / eau tiède tous les matins (en plus c’est bon pour votre foie),
– Pour les warriors un petit Lemon Ginger Blast (citron, gingembre, curcuma),
– Jus de carotte avec curcuma et gingembre (plus doux que le précédent),
– Jus verts (avec une centrifugeuse ou un extracteur de jus : plein de feuilles vertes et quelques fruits pour ça soit buvable),
– Localement : un cataplasme d’argile. Non testé mais l’argile a des propriétés très surprenantes. En théorie ça peut marcher.
– Tout en même temps. Résultat auprès de votre serviteur : plus de tendinites depuis 4 ans malgré de gros entraînements et des douleurs chroniques pendant plus de 5 ans auparavant.

Publicités