Mots-clefs

, , , , , , , ,

988253_10151774545382008_1493733950_n

LA MINUTE MARTIALE du 21/04/2015
C comme compétition 1/2

En voilà un sujet qui fait polémique : pour ou contre la compétition dans les arts martiaux ? La question ne se pose pas dans le domaine sportif. Pas de sport sans compétition. Du moins le croit-on car au début du XXème siècle, avec l’explosion des sports modernes, la compétition était largement décriée. Si le sport permettait de développer un ensemble de qualités humaines, on reprochait à la compétition de favoriser l’égocentrisme et les comportements a-moraux.

Quid des arts martiaux ? De son vivant Gishin Funakoshi (fondateur du Karaté Shotokan) a toujours été contre. Ses successeurs se sont empressés de créer la première compétition de karaté juste après sa mort… histoire de génération ou problème de fond ? Morihei Ueshiba a proscrit la compétition en Aïkido. Or aujourd’hui il existe des compétitions en Aïkido (encore confidentielles) ! Même le domaine de la self-défense est touché. La FFKDA a créé la première Coupe de France de Krav Maga. Quel sens peut avoir la compétition pour une méthode de self-défense qui, en théorie, autorise tous les coups, y compris les plus dangereux ? Quel sens peut avoir une compétition d’où ne sort qu’un seul vainqueur alors que l’art martial promeut des valeurs d’humilité, de générosité, de courtoisie ?

La suite la semaine prochaine !

Article originellement paru sur le  Facebook du club de Karaté TaïJitsu Leers

Publicités